Articles

Organisation mariage : Comment réaliser son plan de table…

QUE DU BONHEUR (ou presque). Alors une fois que vous vous serez dépatouillées avec vos diagrammes bâtons pour les réponses aux faire-parts : « moi ça sera plus oui-oui que non-non », « moi je viendrai mais on sera sûrement 5 » ainsi que les innombrables « peut-être –jesaispassijaipasautrechosedemieuxafoutrecejourlà- », vous pourrez vous attaquer à ce magnifique casse-tête spécial Bride : les plans de table de votre mariage… Alors certaines auront la chance d’organiser le mariage des Bisounours où les invités pourront se placer où ils veulent car ils sont « tous gentils, tous doux et tous roses », donc aucun risque de conflit en vue. D’autres se limiteront à faire des groupes d’invités qui pourront s’asseoir où ils veulent tant que c’est à la table de leur tribu, ce qui est over pratique, je l’avoue. Enfin, les plus malchanceuses seront obligées de mettre un nom à une place bien précise afin d’éviter que tante Mireille ne croise le regard de tante Gilberte, éternelles rivales (et personne ne sait pourquoi), capables de nous déclencher la 3e guerre mondiale à distance.

Alors comment s’organiser quand parmi nos invités, nous avons des cons (ben oui, faut lâcher le mot une fois pour toute,) ?

Moi je conseille de classer les invités par catégories :

- Les « passe-partout » (rien à voir avec Fort-Boyard) : Bisounours croisés de Petit poney, ces invités sont juste géniaux : ils savent prendre sur eux pour ne pas répondre aux plaintes incessantes de notre vieille cousine aigrie. Malheureusement, comme dit le dicton « trop bon, trop con », nous allons devoir les sacrifier : puisqu’ils sont les seuls à pouvoir supporter  sans broncher les jérémiades des Mireilles : ils seront à côté d’elles (oui, la vie est injuste).

- Les casse-bonbons :  aigris, méchants, parfois dépressifs et à la limite du sadisme, ce sont les plus délicats à placer. Une erreur, un élan d’optimisme trop franc (du genre « on va en mettre Mireille et Gilberte à côté, ce sera l’occasion de les réconcilier ») pourrait réduire à néant la bonne ambiance de votre mariage. Donc n’espérez d’aucun d’entre eux la capacité de bien se tenir ce jour-là. Ils vous font déjà l’honneur de foutre les pieds à votre mariage, ils ne vont pas en plus faire l’effort d’être agréable. Malheureusement, on ne peut pas réunir cette catégorie en une seule et même table : ça serait une excellente punition mais aussi une somptueuse bombe à retardement. De plus, ils risqueraient de se rendre compte du subterfuge : « mais pourquoi elle m’a collé à côté de cette conne ? (réponse : ben parce que t’en es une aussi !) ».

- Les célibataires : qu’on aimerait bien coller à une table « célibataires » (pour qu’il y ait de belles rencontres et qu’on soit invitée à un autre mariage vite vite vite, parce que nous, on adore les mariages !) mais qui n’aiment pas qu’on leur fasse remarquer qu’ils sont seuls alors que vous, vous venez de vous marier, mais qu’il ne faut pas non plus entourer de couples sinon ils sont mal à l’aise et auront l’impression de tenir la chandelle. Alors, on fait quoi ? Ben on les met à côté des casse-bonbons, pour les punir.

- Les « d’un genre particulier » : rire de mouette hystérique, passionné de boomerang (et capable d’en parler une soirée non-stop), ou autres fanatiques de la blague grasse, eux, on les aime bien, ils sont plutôt gentils, mais on ne peut désespérément pas les placer n’importe où (et encore moins à la table « carte vermeille »).  Donc si vous en avez un nombre conséquent, vous pouvez les regrouper en une seule et même table, intercalés avec quelques célibataires qui se rendront compte qu’il y a pire dans la vie que d’être seul : passer pour un con. Pour les excentriques, ça les incitera à la tolérance en voyant leurs homonymes bizarroïdes.

- Les inconnus : ceux que l’on ne connaît pas, que l’on a jamais vu, mais leur présence a semblé primordiale à une tierce personne. Alors eux, puisqu’on n’a pas vraiment eu le choix « QUOI ?? T’invites pas ma copine ??? » on les place entre la personne qui nous a demandé de l’inviter et un casse-bonbon : VENGEANCE !!!!

Bon, pour voir si vous avez bien compris : petit exercice pratique, réalisez ce plan de table :

Mireille (catégorie C.C première classe) veut être à côté de André le copain de Juliette qui ne peut pas piffrer Henry (célibataire passionné de curling) car celui-ci est amoureux de Sabine, l’ex de Julien. Sabine, elle ne peut bien évidemment pas voir Juliette, mais veut être à côté de Mireille la soeur de Guy (alcoolique qui ri comme une mouette… oui, lui il cumule). Patrick aime secrètement Giselle (y’a vraiment que sur le mannequin Brésilien que ce nom fait exotique) la mère de Guy qui elle se plaint 90% du temps de ses rhumatismes et qui souhaite être à côté de Laurent le médecin secrètement amoureux Juliette mais qui doit être très éloigné physiquement de Sabine (sale histoire de peeling raté).

Vous avez 5 minutes.

photo : DavidOne shooting Surf

photo : DavidOne shooting Surf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>